A pas fait ci, a pas fait ça

Tribune dans le Sévrien mars 2017

3 ans après ce début de mandat municipal, rappelons-nous avec émotion un certain nombre de promesses électorales. Escalator pour accéder à la gare rive-gauche, piste cyclable avenue de l’Europe, investissements pour économiser l’énergie, café-théâtre au Pont de Sèvres, kiosque à musique et même inscription de la porcelaine de Sèvres au patrimoine de l’Unesco. On vous avait promis une ville plus dynamique, le plan local de l’urbanisme adopté conduit nombre d’entre vous à renoncer à leur projet et toujours plus de Sévrien-nes sont en situation de mal logement. Qu’en sera-t-il de l’aménagement du centre-ville ? Les propositions actuelles relèvent à nouveau de grandes annonces très couteuses pour la ville et qui, au final, ne seront pas suivies d’effets. Ces annonces empêchent d’opérer les réels changements dont notre ville a besoin. Le débat organisé le 8 mars sur le centre-ville doit être l’occasion de se lancer dans des projets concrets, atteignables et qui bénéficient à toutes et tous. Soyez-en !

Remonter