Chroniques du conseil municipal du 29 septembre 2016 🗺

C’est la rentrée ! On nous a équipés d’un tableau numérique en lieu et place de l’écran à diapos et le maire nous explique que c’est l’un des dix que la ville a acheté pour les écoles primaires. On va juste espérer que les élèves auront droit à des choses plus intéressantes que l’ordre du jour qui défile.

On a donc déplacé les portraits des anciens maires de Sèvres sur le mur d’en face, ils sont plus proches de moi, mais ce n’est pas pour autant que je compte m’en inspirer.

Nous débutons le conseil par une minute de silence pour les victimes de l’attentat du 14 juillet à Nice et pour le Père Hamel.

Le maire nous annonce que lors d’un prochain conseil nous ferons un exercice d’évacuation, il m’est bien entendu interdit de dévoiler le plan, mais sachez qu’en cas d’attaque, mes chances d’en réchapper sont nulles.

Nous poursuivons par l’examen du budget supplémentaire qui ne change pas grand chose.

Le bilan social 2015 est exposé (voir la perle ci-dessous) et ce n’est pas bien brillant.

Je m’abstiens comme le PS (sauf un qui ne prend pas part au vote) et l’ex Modem sur la garantie apportée à l’école Ste Jeanne d’Arc pour ses travaux de remise aux normes.

Nous nommons officiellement le rond-point des Bruyères en « Rond-Point des Bruyères », j’interviens pour saluer la créativité du choix.

On conclue ce petit conseil par ma question orale qui fâche sur la maîtrise d’internet par la ville et les droits non respectés pour l’opposition.

Perle du conseil : le jury n’a pas hésité une seule seconde a attribuer haut la main la perle de ce conseil à l’adjointe chargée des affaires sociales. Celle-ci, chargée de présenter le gros document du bilan social, se lance dans la lecture d’un long papier qu’elle n’a certainement ni écrit ni lu avant la séance. Résultat d’un mauvais copier-coller, elle enchaîne sur la présentation du point suivant qui n’a pas grand chose à voir. Plus personne n’écoute. Frédéric Durdux et moi même nous lançons dans de grands signes à l’attention du maire pour que cesse le massacre.

Actualité Conseil du 29 septembre 2016
Carte

3 commentaires pour “Chroniques du conseil municipal du 29 septembre 2016 🗺”

  1. Comme à Calais ou ailleurs, la solution au problème de la présence de SDF n’est pas dans les mains de la Police mais des services sociaux, des associations caritatives, de la bonne volonté et de la générosité de tous et aussi d’une réelle volonté politique.

  2. Nous sommes bien d’accord !

  3. Merci de toutes ces informations et de votre bonne humeur.
    Cordialement

Remonter