Subvention pour les vélos électriques

L’usage du vélo doit être encouragé, je suis bien d’accord avec vous. Cette délibération qui propose que la ville abonde la subvention accordée par GPSO pour l’achat de vélos à assistance électrique part d’un bon sentiment (300 euros de GPSO +200 de la ville). Mais elle pose aussi la question de la subsidiarité entre agglo et commune. En effet, si d’après vous les Sévriens méritent de voir augmenter cette subvention, je pense que l’ensemble des habitants de GPSO pourraient bénéficier d’un geste supplémentaire et je vous invite donc à militer au sein du conseil d’agglomération pour augmenter la participation de l’intercommunalité.

Par ailleurs, vous auriez pu proposer une modulation des aides accordées en fonction des revenus et du quotient familial des bénéficiaires, car pour bon nombre de nos concitoyens l’achat d’un vélo électrique dépasse de beaucoup leur capacité financière et le reste à charge est encore trop dissuasif.

Enfin, il reste énormément à faire à Sèvres pour développer une politique vélo digne de ce nom. L’absence de piste cyclables, de stationnements sécurisés freinent l’utilisation du vélo. J’attends avec impatience vos réalisations sur ce domaine.

 

Réponse du maire : la perle du conseil, il n’est pas d’accord pour moduler les aides selon les revenus, mais en fonction de la grosseur des mollets…Un plan vélo nous sera soumis début 2015.

Remonter